LE MASSACRE DES INNOCENTS

Depuis trois décennies, une équipe de bénévoles a transformé le (dépôt d'ordures) du ruisseau de L'ABREUVOIR du quartier de Rouceux à Neufchâteau en Paradis pour la flore, la faune et les Humains.

Leur travail a permis le classement du site en protection spéciale, par arrêté Préfectoral de Protection du Biotope (APPB) en 1997

Les eaux de la Meuse, du Mouzon et de la Saônelle

après des kilométres de circuits souterrains complexes, ont créé les réssurgences de l'Abreuvoir (en face du stade) et du ruisseau Ste Barbe

Sur 1500 m, le ruisseau dit de l'Abreuvoir longe plusieurs hectares de la zone humide classée ou vivent dans le calme des milliers d'oiseaux, d'insectes au milieu d'une flore diversifiée et spécifique offrant :

Un paradis vert exceptionnel, dans la zone urbaine de Neufchâteau

Le paradis transformé en enfer

Fin mars de cette année, des prestataires de ENEDIS, venus d'Epinal avec gyrobroyeurs, nacelles, tronçonneuses sont arrivés dans la zone de l'Abreuvoir sous le prétexte de sécuriser la ligne électrique, qui passe au dessus du ruisseau et sans respecter :

les consignes municipales qui demandaient la présence d'un membre de l'ARN

- ni le responsable de l'ARN (iln'a pas été contacté par l'entreprise)

ni les conventions passées entre ENEDIS et le Conseil Départementale des vosges en 2017 ( après l'intervention du conservatoire de Lorraine, de la CCOV, de l'AAPPMA et du GACVIE )

Et pourtant les salariés de l'entreprise spinalienne avait suivis

une formation pour les sensibiliser au respect de la nature

courrier d'ENEDIS à Gacvie avril 2017 et engagement en septembre 2017 au Trophée de l'environnement du Conseil Départemental 88

 

En cet après midi de printemps, le MASSACRE a commencé, les vieux saules têtards, les bouleaux , les arbustes fraichement repiqués, même les herbes, les nids de canards, la flore et la faune etc ….

PULVERISES sans dicernement

Les riverains, les amis de la nature et les bénévoles de l'ARN sont écoeurés

s le lendemain, les bénévoles de l'ARN étaient sur le terrain pour constater le MASSACRE et minimiser tant que possible les dégats, dans la zone classée et logiquement protégée……..

Parmi eux, Bernard un pionnier de l'équipe, il avait avec ses amis, réhabilité pendant trois décennies, ce petit coin de Paradis renaturalisé à force de travail et de passion

Il ne pourra plus venir dans ce cadre naturel,

il ne pourra plus intervenir,

il ne pourra plus le voir son Paradis terrestre

Après un malaise, dans sa zone nature IL EST DECEDE dans son paradis terrestre, au milieu de ses amis, avec comme dernière image : l'APOCALYPSE

Messieurs les responsables de ce massacre, je vous invite à prendre concience des conséquences de vos actes

 

Le président du GACVIE

Jean Paul MARQUE

 

01-Copie de DSC03066 03-e DSC_8247 (10)

04-DSC_8190 06-DSC_8199

07-DSC_8202

08-DSC_8210

09-DSC_8212

10-DSC_8214 11-DSC_8216

12-DSC_8217 13-DSC_8218

14-DSC_8219 15-DSC_8220

16-DSC_8223 17-DSC_8224

18-DSC_8225 19-DSC_8226

20-DSC_8228 21-DSC_8229

22-DSC_8230

23-DSC_8232 24-DSC_8233

25-DSC_8234 26-DSC_8239

27-DSC_8242

28-DSC_8244 29-DSC_8245

30-e DSC_8247 (7)

31-e DSC_8247 (8)

32-e DSC_8247 (9) 33-e DSC_8247 (11)

39-f DSC_8247 (15) 42-f DSC_8247 (10)

45-f DSC_8247 (13) 46-f DSC_8247 (14)

47-f ROUCEUX -Les bords du ruisseau de l'abreuvoir (1)50-g 10 buissons supprimes (4)

51g 8 buissons supprimes (4)

51-g 9 buissons supprimes (3) 52-g 10buissons supprimes (4)

53 -g 11buissons supprimes (5) 53-g12 buissons supprimes (2)

54-g 10 buissons supprimes (1) 55-g13buissons supprimes (3)

X-ils sont devenus fous

XX-34-DSC_0660